Les Jardins des Patriotes

Les Jardins des Patriotes sont des zones de verdissement, d’embellissement et de culture maraîchère sur le terrain de l’école.  Le but répond à trois visées, soit: sociale, pédagogique et environnementale.  Il y a quatre zones dédiées au projet, soit: un verger d’arbres fruitiers, une aire de repos verte pour le personnel de l’école, un jardin Art-Terre d’embellissement par des œuvres artistiques en objets récupérés et un jardin maraîcher productif annexé à un jardin éducatif pour les enfants.  C’est pourquoi le projet est nommé au pluriel.

Pour le volet pédagogique, les élèves en formation préparatoire au travail (FPT) sont formés en agriculture urbaine et en aménagement paysager, afin de pouvoir intégrer des emplois liés à ces secteurs.  Aussi, éduquer la population du quartier et des écoles avoisinantes aux principes de l’agriculture urbaine et de l’autosuffisance alimentaire.  L’approche pédagogique utilisée répond aux objectifs liés à l’éducation relative l’environnement par l’apprentissage par projet interdisciplinaire, où toutes les matières y sont travaillées. Les ateliers en classe sont animés en collaboration de l’organisme Ça Pousse! du carrefour alimentaire NDG.

Pour le volet environnemental, l’économie circulaire est visée par le compostage  des matières organiques du jardin, la plantation de semis démarrés en serres en classe, la cueillette, la transformation alimentaire en atelier de cuisine, la vente des produits au marché et la récupération d’objets.  De plus, nous sensibilisons, par des ateliers, du porte-à-porte, et en entretenant les ruelles, les citoyens à la conscience environnementale.  En verdissant la cour d’école, nous diminuons aussi le taux de dioxyde de carbone autour et tentons de diminuer les îlots de chaleur de l’arrondissement.  Le projet est appuyé par l’Éco-Quartier St-Michel/François-Perrault et le Pari St-Michel.  Comme le dit le dicton: « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme! »  -Antoine Lavoisier-

Finalement, pour le volet social, des emplois d’été sont créés aux jardins et au Marché solidaire du Métro St-Michel, afin de sortir les jeunes de la rue.  Des possibilités de bénévolat aux jardins seront offertes l’été, afin de permettre à des gens ou des groupes de gens de vaincre l’exclusion sociale et l’isolement.   Nous tentons d’impliquer tous les acteurs dans un projet de jardins maraîchers, afin d’améliorer l’accès à des produits de qualité et de fournir nos produits au Marché social du Pari St-Michel.  De plus, l’instigatrice du projet et enseignante, Karine Lévesque, siège sur le groupe d’actions en alimentation de l’organisme Vivre St-Michel en santé et auprès d’autres organismes, afin qu’ensemble, nous développions des actions pour vaincre le désert alimentaire de l’arrondissement St-Michel.